La dépression : quels sont les symptômes et comment s’en sortir ?

La dépression : quels sont les symptômes et comment s’en sortir ?

« Je me sens triste, fatiguée, je n’ai plus le gout à rien, j’ai souvent envie de pleurer…. Suis-je en train de faire une dépression ? »

La dépression est une maladie qui n’épargne personne, quel que soit l’âge, le sexe ou le niveau social. C’est la maladie la plus répandue au monde.

Santé Publique France estime qu’une personne sur 7 vivra un ou des épisodes dépressifs au cours de sa vie. La France est d’ailleurs championne du monde dans la consommation d’antidépresseurs.

Alors comment savoir si vous vivez un épisode dépressif ?
Quels sont les symptômes ?
Et surtout, comment s’en sortir durablement ?

La dépression est une maladie !

Oui, c’est une maladie et je tiens à le rappeler une fois encore ici. Il y a encore des personnes qui pensent qu’un dépressif et simplement quelqu’un qui se laisse aller et qui manque de motivation et surtout qui se complait dans cet état. C’est peut être l’impression que cela donne de l’extérieur mais je peux vous assurer qu’une personne dépressive veut s’en sortir et elle ne comprend pas pourquoi elle est comme ça !

Les symptômes de la dépression :

  • Une grande tristesse
  • Un sentiment de désespoir
  • Une perte de motivation
  • Une perte de la faculté de décision
  • Une diminution du sentiment de plaisir
  • Des troubles alimentaires
  • Des troubles du sommeil
  • Des pensées morbides
  • L’impression de ne pas avoir de valeur
  • Une incapacité à se projeter dans le futur
  • L’impression d’être seul au monde et incompris
  • Une grande fatigue

La dépression survient par épisodes qui peuvent durer de quelques semaines à plusieurs années. Il y a des formes légères, modérées et graves. Dans les formes les plus graves, elle peut conduire au suicide.

Dépression ou déprime ?

Attention, le mot dépression a souvent tendance à être utilisé dès l’apparition de certains des symptômes énnoncés plus haut. Toutefois, il faut faire attention, car toutes sensations de tristesse et de perte de motivation n’est pas toujours une dépression. Cela peut être simplement une déprime.

Les périodes de tristesse sont inévitables au cours de notre vie. On les retrouve d’ailleurs tous les ans, à l’entrée de l’hiver par exemple. Être triste lorsque l’on perd un proche, ou se sentir nul quand on perd un travail est tout à fait normal. Ce qui fait la différence entre la déprime et la dépression, c’est la durée de l’épisode, plus il dure, plus il s’accentue sans raison identifiable, plus vous entrez dans la maladie.

Le propre de la dépression : les pensées négatives !

Au-delà de la tristesse, le dépressif entretient des pensées négatives qu’il se répète en boucle tout le temps, le jour, la nuit, à chaque instant.

Ce sont des phrases comme :

  • « Je suis nulle »
  • « Je n’y arriverai pas »
  • « Je déteste ce que je suis »
  • « Je suis moche »
  • « Je n’arriverai à rien »
  • « Je suis bonne à rien »
  • « Je ne sers à rien »
  • «Personne ne m’aime »

La personne dépressive n’a plus aucune estime d’elle-même et ne peut plus trouver gout à la vie, y compris pour des choses qu’elle adorait par le passé. Elle ne peut donc se projeter dans le futur, et si d’aventure elle le fait, se sera forcément un avenir morbide.

Comment sortir de la dépression ?

On estime que 67% des personnes dépressives s’en sortent. Le seul vrai traitement efficace qui existe à ce jour est la combinaison entre :

  • Le traitement par antidépresseur
  • La psychothérapie

La dépression c’est 50% de rechute !

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes rechignent à prendre les traitements proposés par le médecin traitant car les anti dépresseurs ont mauvaise presse. Surement parce que pendant longtemps ils ont été prescrit trop facilement par des médecins qui n’étaient pas forcément armé pour diagnostiquer cette maladie.

Aujourd’hui de gros progrès on été fait, et les médicaments sont vraiment un allié à ne pas négliger, surtout dans les formes moyennes et sévères.

Pas facile non plus de se lancer dans une psychothérapie, surtout lorsque l’on sait que celle-ci n’est pas remboursée par la sécurité sociale et qu’elle peut durer plusieurs mois !!! A moins que vous ayez la chance de pouvoir vous faire suivre par un psychiatre, mais ils sont de moins en moins nombreux et débordés.

Les médicaments ne sont pas suffisants, il faut se faire aider !

Mais malgré cela, on estime que 50% des personnes touchées par la dépression rechuteront une ou plusieurs fois au cours de leur vie !

Comment éviter les rechutes ?

La dépression se joue dans la tête. J’aimerai tellement vous dire qu’il existe des tas de solutions alternatives aux médicaments et au suivi psychologique pour vous en sortir, mais je vous mentirai en disant cela.

Toutefois, il existe tout de même des solutions douces que vous pouvez utiliser en complément des médicaments et de votre psychothérapie.

  • La naturopathie peut vous permettre de faire le point sur votre hygiène de vie et repartir sur de nouvelles bases.
  • Le yoga pour travailler votre posture et votre respiration.
  • L’hypnose en complément de la psychothérapie, pour retrouver l’estime, apaiser les peurs et les angoisses, pour se libérer de la tristesse et retrouver la joie.
  • La méditation : pour revenir dans le moment présent, calmer le mental, sortir des phrases négatives et des projections morbides.

La méditation, la méthode la plus efficace pour prévenir les rechutes ?

En pratiquant la méditation, on réduit fortement les probabilités de rechute.

Pratiquer la méditation réduit de 50% les risques de rechute.

La méditation agit sur le stress et l’anxiété qui sont souvent le cœur de la dépression. Avec une pratique quotidienne de 30 minutes environ, le niveau de stress diminue, les angoisses disparaissent. Être dans le moment présent évite de tourner en boucle sur des choses négatives.

Des études ont été réalisées, notamment aux Etats Unis. Les chercheurs de l’Université Johns Hopkins ont rassemblé les données de 47 essais cliniques réalisés sur le sujet et il apparait que sur 3000 personnes, plus de la moitié n’a pas rechuté dans les 6 mois qui ont suivi leur guérison. Pour un effet sur du plus long terme, il faut alors pratiquer tous les jours… à vie. Loin d’être une contrainte, vous constaterez que la méditation quotidienne vous aidera dans bien d’autres domaines.

La dépression : le mal du siècle ?

Avec notre rythme de vie, et la société qui nous impose d’être parfait à tout moment (que ce soit dans notre vie familiale ou professionnelle), la pression est lourde sur nos épaules. Les chiffres ne sont pas rassurants, d’autant que le syndrome d’épuisement professionnel est venu s’ajouter.

La pandémie que nous vivons depuis plusieurs mois maintenant a elle aussi contribué à faire grossir les chiffres de la dépression. La santé mentale des français est nettement en déclin, et cela, quelque soit l’âge et le genre.

La depression apparait donc comme la maladie (psychique) du siècle.

En tout état de cause, la dépression n’est pas une fatalité ! Soyez à l’écoute de votre corps et de vos voix intérieures. Ne laissez pas les ruminations s’installer dans votre vie. Soyez à l’écoute de ce qui se passe en vous et vous saurez prévenir tout risque de chute.

Signature Peggy Noiret - Medit'envie - Hypnose Challans

Vous vivez un épisode dépressif et vous voulez en sortir ?
Vous voulez prévenir les rechutes ?
Je peux vous aider !